La Vodka Bear Brothers

La vodka française par excellence

Bear Brothers a créé une vodka bio dans le pur respect des ingrédients.

Sur une base de blé, elle est distillée avec clémentine corse, mandarine et poivre de Timut.

Une vodka inspirée par la nature

La Vodka Bear Brothers est une vodka aromatisée par distillation. Aucun ajout n’est réalisé après distillation, à part notre eau de source des Pyrénées. Nous utilisons des agrumes de la plus haute qualité, des grains de poivre de Timut, le tout mis en valeur par un alambic Stupfler.

Une vodka française ultra premium

Notre vodka est une vodka dite Ultra
Premium. Les seuls arômes qui peuvent être
ajoutés sont des substances aromatiques naturelles ou des préparations aromatiques
présentes dans le distillat obtenu à partir des matières premières fermentées.

Une vodka française bio et parfumée

Nous distillons notre vodka avec des agrumes frais, telles que notre Clémentine Corse, notre Mandarine, dans notre alcool neutre (blé bio à 96% de TAV) en alambic Stupfler. Nous laissons reposer les distillats, celui ci contient du poivre de Timut et menons une réduction à l’eau de
source des Pyrénées.

Vodka Clementina
€40,00

Les atouts de notre Vodka

Des clémentines et mandarines de qualité, des grains de poivre de Timut, une eau de
source des Pyrénées , le tout mis en valeur par la distillation en alambic Stupfler.

Notre vodka est une vodka étonnante, fraîche, fruitée et épicée à la fois avec une belle longueur en bouche.

Bouche suave, grasse, l'agrume vient de suite avec une fin épicée sur le pomelo.

La vodka Bear Brothers

La vodka, son histoire et son renouveau

Au XIVème siècle serait apparue la Vodka sous le nom de Voda (« eau ») pour la premièrefois. En 1701 sous le règne de Pierre 1er dit Pierre Le Grand, apparaît pour la première fois le terme Vodka qui s’est répandu à travers le monde à partir du XXème siècle.

Il est depuis la fin du XXème siècle revenu sur le devant de la scène grâce aux Mixologueset autres Bartenders, pour lesquels il est devenu indispensable à la réalisation des cocktails. On trouve aujourd’hui une multitude de Vodkas aromatisés et/ou distillés, donc la seulelimite est celle de l’imagination…

Du XIV au XVI siècle Au XIVème siècle, on trouvait les premières traces d’eau-de-vie de raisin apportée par les Génois en Russie par les voies maritimes en traversant la Mer Noire.

Au XVème siècle, dans un manuscrit trouvé à Sandomir en Pologne daté de 1405, on commence à utiliser le terme « woda » qui signifie « eau ». C’est aux alentours de 1430 qu’elle apparaît en Russie à Moscou sous le terme « voda » grâce au moine Isidor du monastère de Tchoudov. Le tsar Ivan III instaure le monopole d’état sur la production et la vente de la vodka, dès 1474.

Au XVIème siècle, sous le règne du Tsar Ivan IV dit Ivan le Terrible en 1553 l’Etat Russe impose un monopole de production et de commercialisation. Cette décision permet à la Couronne d'engranger des ressources et revenus colossaux. La vodka devient primordiale dans le fonctionnement de l'économie et prend une part prépondérante dans la culture Russe.
A l’origine, la vodka était un alcool de pommes de terre, car les céréales étaient une ressource trop onéreuse. En Pologne, il était de tradition que les ménages offrent à cette époque la vodka à ses invités en signe d’hospitalité.

Le XVII au XVIII siècle Au milieu du XVIIème siècle, plus précisément en 1657, aurait été produite pour la première fois la vodka au raisin connue en Russie et dans les pays de la CEI sous le nom de « vodka kizlyar » ou « kizlyarka ». La recette serait originaire de France !
Dès le début du XVIIIème siècle, en 1701 sous le règne de Pierre 1er dit Pierre Le Grand, apparaît pour la première fois le terme Vodka. Cette époque correspond à une période de surconsommation de cet alcool par les populations Russe et Polonaise. On parle littéralement du fléau de l’alcoolisme. Les tavernes représentent des lieux de rencontre et de vie très importants. La consommation de vodka se répand dès lors en Scandinavie et en Allemagne.

Au XIXème siècle, en 1828, Nicolas Ier abolit le monopole d’Etat. L’apparition des colonnes de distillation permet plusieurs évolutions : réduire les coûts de production d’une part, et à l’image des distilleries Écossaise qui élaborent les premiers Whisky de grains, les distillateurs Russes trouvent du succès auprès de la population avec des eaux-de-vie à base de seigle ou d’autres céréales.

C’est à cette période que la maison Smirnoff voit le jour. Dimitri Mendeleïev est souvent présenté comme l’inventeur de la Vodka, il est plus précisément celui qui a fixé à 38° le degré alcoolique normalisé et préférentiel de la vodka.

En 1894, afin de faciliter le calcul des taxes par l’Administration, l’Empereur Alexandre III ramène ce titre à 40% de Volume Alcoolique et filtrée au charbon. On lui accorde des vertus diverses et variées. La lutte contre le froid ou les maux divers et variés, la désinfection des instruments médicaux sur les champs de bataille ou encore la célébration d’occasions diverses sont autant d’usages de la Vodka. Ce spiritueux passera par la suite d’un produit utilitaire à un produit luxueux pouvant servir de dotes lors de mariages. À partir du XX siècle Le début du XXème siècle est marqué par une période de prohibition de la Vodka proclamée par le Tsar Nicolas II pendant la première guerre mondiale à compter de 1914.

L’interdiction est prolongée jusqu’en 1924 par le Gouvernement Soviétique. C’est également l’époque de la prohibition américaine. Le but était de limiter la consommation d’alcool et ses dérives constatées sur tous les continents. Ces interdictions furent abrogées pour des raisons de libertés individuelles, et également pour lutter contre la contrebande et bien évidemment permettre aux Etats de percevoir des taxes sur la vente des alcools.

La vodka en France, aujourdhui

Les années 50 voient l’émergence des cocktails et notamment la Vodka qui en est un des principaux ingrédients. Ian Fleming fait de la Vodka Martini (et ses variantes Dry Martini et Vesper) le cocktail favori de son héros James Bond. A partir des années 1970, tous les pays peuvent produire de la Vodka sous l’impulsion des pays Européens et des Etats-Unis qui libèrent l’appellation Vodka de l’exclusivité de production et de commercialisation historiques des Russes.

En 1982 un jury international fixe la priorité de la création de la Vodka à L’URSS. La Vodka n’a pas toujours eu bonne réputation. Certains procédés de production (utilisation des alcools de tête) lui donnent par le passé une image d’alcool Russe, frelaté qui rend aveugle. La Vodka est perçue comme un alcool blanc à faible identité gustative, idéale en cocktail car elle se marie avec tous les alcools et softs.
Reine des boîtes de nuit ou autres bars à la mode, Absolut, Smirnoff se marient avec jus de pomme, d’orange, Cola ou des boissons énergétiques. Un autre mode de consommation consiste à laisser une bouteille de Vodka au congélateur, à boire en trou normand ou en digestif, pure dans un petit verre.

Au XXIème siècle, des micro-distilleries, à l’instar de la Distillerie des Pyrénées avec la Vodka Bear Brothers, se créent et aujourd’hui la Vodka est un spiritueux populaire qui a trouvé ses lettres de noblesse avec des préparations bien plus raffinées et des palettes aromatiques sans limite. Les bartenders et autres mixologues s’arrachent ce spiritueux afin de réaliser des cocktails plus originaux et inventifs les uns que les autres. Depuis quelques années les marques comme Grey Goose lancent une montée en qualité et la concurrence se lance dans le marché de la meilleure Vodka. Des produits aromatisés voient même le jour (citron, fraise, caramel, ...) ce qui correspond à une évolution positive pour les consommateurs qui peuvent découvrir des produits à boire sec, sur glace, mais aussi et toujours en recette. Même si certains attribuent encore à la Vodka un marché de la nuit ou des produits à bas prix, des créations passionnantes voient le jour. Dégustée masquée, la Vodka Bear Brothers subjugue par son goût. Aujourd’hui, la vodka est produite dans le monde entier et compte pas moins de 5 000 marques différentes. C’est le deuxième spiritueux le plus consommé à l’échelle mondiale !


Confirmation de votre Age

Avez-vous l'âge légal pour boire dans votre pays ?

OUI   |   NON



En accédant au présent site. Vous acceptez nos Politique En Matière De Cookies, Conditions Générales et Politique De Confidentialité. Nous utilisons des cookies d'analytics pour améliorer votre expérience de navigation et améliorer notre site Web. Pour en savoir plus, consultez notre Politique en matière de cookies.

Ce site est destiné à un usage personnel et réservé à des personnes légalement autorisées à acheter et à consommer des boissons alcoolisées dans leur pays.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.